Handicap Polynésie

NOTE: To use the advanced features of this site you need javascript turned on.

Le Handicap Cognitif et les Troubles des Apprentissages PDF Imprimer Envoyer
Présentation du Handicap

Il est important de noter que le handicap cognitif est inscrit dans le préambule de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances,  pour la citoyenneté des personnes handicapées,  définissant le handicap :
«Constitue un handicap au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique, d’un polyhandicap ou d’un trouble de la santé invalidant. »

 

LES· TROUBLES DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES
Dyslexies-dysorthographies-dyscalculies-dysphasies-dyspraxies…

 

En France, 6 à 8% des enfants en âge d’être scolarisés seraient atteints de « DYS » ; ces troubles sont regroupés sous l’appellation de    « TROUBLES DU LANGAGE ET DES APPRENTISSAGES », dysfonctionnements qui sont le plus souvent présents dès la naissance et peuvent avoir une origine génétique. Ils peuvent aussi être liés à la prématurité, à un traumatisme ou une maladie.
Ils touchent des enfants d’une intelligence normale, ils ne sont dus ni à un blocage psychologique, ni à un manque de stimulation, ni à une pathologie neurologique. Ces troubles sont spécifiques car ils relèvent d’une pathologie constitutionnelle : c’est l’organisation même de la fonction (langage, coordination motrice,….) qui est touchée. Ils sont l’expression de troubles cognitifs durables, et nécessitent un diagnostic précoce.

 

Sont actuellement inclus dans les troubles du langage et des apprentissages :
- les dyslexies : troubles d’acquisition de la lecture, de son automatisme,
- les dysorthographies : troubles de l’expression écrite, de l’acquisition de l’orthographe,
- les dyscalculies : troubles de l’apprentissage du calcul (intégration, utilisation du nombre).
L’enfant peut souffrir d’un seul de ces troubles, mais il arrive très souvent que l’enfant souffre de deux ou des trois troubles à la fois.
 

Ces troubles peuvent aussi être associés à un ou plusieurs des troubles suivants :
- dysphasies : troubles du langage oral,
- dyspraxies : difficulté à organiser les gestes (dont les dysgraphies : gestes de l’écriture, du dessin),
- troubles de l’attention : avec ou sans hyperactivité (TDAH),
- troubles de la mémoire,
- troubles de l’orientation : difficulté à se repérer dans le temps et dans l’espace.
Ces troubles ne sont pas un simple retard, les « dys » ne sont pas des difficultés qui peuvent être améliorées par des soutiens ponctuels ou avec l’évolution de l’enfant : il s’agit d’un véritable handicap qui peut être reconnu (CTES, COTOREP), et dont les conséquences peuvent être multiples (perte de l’estime de soi, dépression, échec scolaire ou professionnel, illettrisme, maltraitance ou exclusion par ignorance, la méconnaissance de ces troubles pouvant entraîner des punitions injustes, des orientations catastrophiques, etc.). Il s’agit donc de trouver les moyens de permettre l’accès aux savoirs chez des personnes pour lesquelles les entrées (réceptions) et/ou les sorties (expressions) sont pathologiques.

 


LES POSSIBILITES
1/ Repérage précoce : (enseignants, familles).
2/ Diagnostic précoce : (PMI, médecin, médecin scolaire, psychologue scolaire, orthophoniste, psychomotricien, etc.).
3/ Rééducations adaptées : (orthophoniste, psychomotricien, orthoptiste, ergothérapeute,· neuropsychologue selon les cas), soutien psychologique si besoin.

4/ Intégration scolaire : les enfants peuvent être accueillis en milieu ordinaire si la particularité de leurs troubles est prise en compte par un bilan détaillé des stratégies propres à l’enfant : cela nécessite un accompagnement adapté (PAI : Projet d’Accueil Individualisé,    PPS  : Projet Personnalisé de Scolarisation, mis en place par l’intermédiaire du médecin scolaire à la demande de la famille ou proposé par l’établissement).
Cet accompagnement· pourra comporter des aides humaines ( ex : reformuler les consignes,augmenter les supports visuels, gestuels, AVS -Auxiliaire de Vie Scolaire- , etc.…) et des aides techniques (ex : aménagements des examens, ordinateurs, correcteurs orthographiques, outils antidérapants…..) adaptées au cas particulier de l’enfant.

La collaboration au sein de l’équipe éducative entre la famille, les enseignants et les professionnels (rééducateurs, médecin scolaire) est essentielle.
Le rôle des enseignants qui adapteront leur pédagogie à partir des préconisations données par le bilan est primordial.
Dans les cas très sévères, il peut être nécessaire d’intégrer les enfants dans des structures spécialisées.

5/Rôle de l’entourage : soutenir et encourager l’enfant sans nier les problèmes.
6/Demande d’ASH : auprès de la CTES.

Ni les parents, ni les enseignants ne sont responsables de ces troubles spécifiques du langage et des apprentissages mias ils ne doivent pas les ignorer.

 

A LIRE
 

"Le handicap cognitif, un concept émergent"
par Pierre-François PELLICCIA - Psychologue cognitiviste - Directeur de CORIDYS

"Actes du colloque sur les troubles des apprentissages"
Ce colloque, organisé par la direction de la santé, s'est tenu le 27 janvier 2009 à Paris. Il avait pour objectif d’apporter aux professionnels comme aux associations, un aperçu, de l’état des connaissances sur les troubles des apprentissages, sur le dépistage et la prise en charge ainsi que sur les efforts de formation dans ce domaine.

"Dyslexie, Dysorthographie, Dyscalculie : Bilan des données scientifiques".
Ce document de 130 pages présente la synthèse et les recommandations du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective, pour répondre à la demande du Régime social des indépendants, anciennement la Canam, concernant la dyslexie, la dysorthographie et la dyscalculie.

"Difficultés et troubles des apprentissages chez l'enfant à partir de 5 ans" Un guide pratique de 28 pages édité par la Société française de Pédiatrie avec le soutien de la Direction Générale de la Santé. Les apprentissages fondamentaux : acquisition de la lecture, du calcul, de l’écriture, de l’orthographe, ne sont pas naturels, mais résultent d’actions pédagogiques et constituent les objectifs prioritaires des premières années de scolarité. Près de 20% des enfants présentent des difficultés scolaires. Les causes en sont multiples. Parmi elles, les troubles spécifiques des apprentissages sont souvent méconnus ; ils concerneraient au moins 5 à 6 % des enfants, soit un enfant par classe.

 


EXPERIENCES
Expériences pédagogiques en collège avec des élèves présentant une dyslexie massive
Et d'autres expériences avec d'autres dys...dans d'autres classes. Auteur : Eric HURTREZ

Histoire2comprendre les Dys est une petite brochure destinée à mettre en situation le lecteur.
vivez ce que vivent les personnes atteintes de troubles DYS dans leur vie quotidienne source : Fédération Française des Dys




LIENS UTILES
CORIDYS - Délégation CORIDYS Tahiti : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Tél/fax :  57.59.52.
Son adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la contacter.
 
APDYS - Association des DYS de Polynésie

APEDYS Ce site est un CARREFOUR pour tous ceux qui s'intéressent à la dyslexie, Parents bien sûr, mais aussi ensegnants, chercheurs, soignants etc.

Fédération française des DYS : La FFDYS, fondée en  1998,  regroupe près de 40 associations spécialisées dans le domaine des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, en particulier, dyslexie, dysphasie, dyspraxie.

Dyslexie et compagnie : Ce blog à pour but de vous informer sur ce que vous devez attendre  des personnes qui s'occupent de votre enfant tant dans le milieu scolaire que médical en France.

ARTA : Cette association est animée par des professionnels du champ médical, spécialistes des troubles des apprentissages (rééducateurs – orthophonistes - psychomotriciens - ergothérapeutes - orthoptistes - psychologues cliniciennes - psychothérapeutes - neuropsychologues - médecins de l’enfant – médecins scolaires - de PMI - pédiatres - pédopsychiatres – généralistes....).

Déficit du langage écrit et oral les « DYS » Troubles associés possibles : les aides à apporter :
Ce diaporama a été réalisé grâce à l’implication et au soutien des associations partenaires des Bouches-du-Rhône et des Conseillères Pédagogiques ASH 3*  (Adaptation Scolaire et scolarisation des élèves handicapés) et de l'I.A. 13 (Inspection Académique des Bouches-du-Rhône).


 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Dossier DYSLEXIE
La dyslexie en bref
Source : Document créé par Carole DORMOY ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) et Caroline RAIMIS
professeurs ressources DYS et formatrices Académie d'Aix-Marseille

L'UPI Troubles du langage écrit : une UPI pour les élèves dyslexiques
Source : Académie de Poitiers 2007 - Collège Robert Cellerier de Saint-Savinien

Prise en compte des troubles du langage dans le secondaire
Source : CORIDYS / Groupe départemental de pilotage sur les troubles du langage de Haute-Savoie - 02/2007

De l'origine biologique de la dyslexie
Source : CORIDYS / Franck Ramus - Chargé de recherches au CNRS
Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique (EHESS/CNRS/ENS)

Livret de suivi de l'enfant dyslexique
Source : AFPSSU / Inspection académique de Haute-Savoie

Le portail de l'enseignement
ce site réservé aux enseignant est riche d'informations et de conseils sur la dyslexie


Intérerêt de la remédiation cognitive dans la prise en charge du trouble de déficit de l'attention
par Brigitte FORGEOT Université Paris 8 -DESS psychologie clinique


Dossier DYSCALCULIE
Quelques éléments de réflexion sur la dyscalculie
Source : Hélène AUDREN - Janvier 2005 - Académie de Grenoble - Stage Dyscalculie

Guide des Ressources sur la dyscalculie
Source :  Anna J. Wilson, Février 2005, traduit de l’anglais par Susannah Revkin

Dossier DYSPRAXIE
Source : CORIDYS/ Docteur Chantal FERAUD-SERRES
- Centre médical « Les cyprès » - 25, Traverse de la Dominique - 13011 MARSEILLE
Source : CORIDYS / Dr Alain POUHET (médecine physique et réadaptation) - Claire MOUCHARD GARELLI (ergothérapeute)

La dyspraxie, un trouble du comment faire
source Coridys - Janvier 2008 Edith Conte, Anne de Sagey-Lecompte, Valérie Traband, Pascale Rosezweig, Laetitia Stephanopoli

Dossier DYSPHASIE
Les troubles spécifiques du langage oral chez l'enfant : du retard sévère aux dysphasies de développement
Source : CORIDYS / R. Cheminal, B. Echenne, Service de neuropédiatrie, CHU de Montpellier
 
par Isabelle BARRY Orthophoniste, Hôpital Robert Debré, Paris

Dossier TDAH
Les apprentissages, le tempérament TDAH
Source : CORIDYS / Laetitia STEPHANOPOLIS pour la revue READAPTATION

Déficits d’attention avec ou sans impulsivité et/ou hyperactivité - Syndromes dysexécutifs.

Conseils aux enseignants et rééducateurs.
Source : coridys / Dr Alain POUHET. Médecin de Rééducation.
Référence : Michèle MAZEAU - Neuropsychologie et troubles des apprentissages - MASSON, 2005. Dr A.POUHET



 
Mise à jour le Mardi, 22 Avril 2014 15:14
 

           Rejoignez également Handicap Polynésie sur    pour des informations au quotidien