Handicap Polynésie

NOTE: To use the advanced features of this site you need javascript turned on.

12/05/2014 - LPC Formation à la Langue Parlée Complétée PDF Imprimer Envoyer


La fédération Te Niu o Te Huma organise du 12 au 16 mai 2014 de 17h à 20h une session de formation à la LPC Pour tout renseignement  appelez aux heures de bureau le 819 819


La LPC (Langue parlée Complétée) : Qu'est-ce que c'est ?

La langue parlée complétée s’adresse aux personnes sourdes, malentendantes ou devenues sourdes qui ont adopté un mode de communication orale pour s’exprimer, quels que soient l’âge d’apparition de la surdité et le degré de surdité.

La LPC fonctionne avec le code LPC qui est un codage manuel des sons de la langue française, un outil indispensable pour compléter la lecture labiale, c’est-à-dire la lecture sur les lèvres.
Il faut savoir qu’une personne sourde possédant des aides auditives ou un implant cochléaire reste handicapée. La technologie ne la transforme pas en personne entendant.

En effet, la lecture labiale ne transmet que 30% des informations. En présence d’interlocuteurs, la personne sourde ou malentendante doit reconnaître des mots ou des phrases dans un répertoire mental qu’elle s’est créé.

Il s’écoule, donc, un moment entre la réception du message oral, son décryptage et sa compréhension. Les réponses arrivent, donc, tardivement et sont erronées parfois. Un enfant en classe perd vite le fil du message ; quant à l’adulte, se rendant compte de ses erreurs, il court le risque de se retirer des groupes de discussion, de s’enfermer dans son monde et, donc, de se mettre en retrait social.

Le code LPC permet à ces personnes de recevoir le message oral dans sa totalité. Tous les mots, y compris les petits mots porteurs de sens, sont codés. La langue orale, présentée dans toute sa richesse, n’est donc pas déformée, interprétée ni même simplifiée.

Dans la langue française orale, il existe: des sons qui ne se reconnaissent pas puisqu’ils prennent naissance dans l’arrière bouche comme par exemple : K, G et R : car gare uru ou de nombreux sosies labiaux, par exemple :

- Pépé prend son pain et bébé prend son bain.
- Il marche vite, il mange des frites.

Difficulté donc de déterminer le lieu où se déroulent l’action et l’action, elle-même. C’est ce qui génère de nombreuses confusions, et donc de nombreux faux- sens.

Le code LPC

Il se pratique avec la main placée près du visage. La main pleine précise les voyelles : exemple ; Les doigts : les consonnes. 5 positions de la main autour du visage pour coder les voyelles. 8 configurations des doigts pour coder les consonnes. Il faut remarquer qu’une clé peut coder plusieurs phonèmes, c’est parce qu’il n’y a pas de possibilité de se tromper en lecture labiale.

Quel intérêt ?

  • Le choix de pratiquer la langue orale vise au développement et au maintien de la dimension orale de la langue.
  • Elle permet de recevoir confortablement dans toutes les circonstances, le français oral dans le strict respect de la phonologie et d’acquérir naturellement et spontanément la langue française. Une étude est en cours, pour créer des clés adaptées à la langue tahitienne.
  • Elle développe la lecture labiale et complète les perceptions auditives.
  • Elle permet une réelle maîtrise de la langue française sous tous ses aspects : richesse du vocabulaire et précision syntaxique.
  • Les personnes qui la pratiquent découvrent le plaisir de la lecture.
  • Les parents peuvent communiquer en direct avec leurs enfants et assumer pleinement leur rôle de parents.
  • Le LPC apparaît comme un outil privilégié de la lutte contre l’illettrisme puisqu’il ne génère pas de handicap linguistique. Il permet à l’enfant d’acquérir sa langue maternelle et de la maîtriser. Les personnes sourdes deviennent autonomes face à leur langue.
  • Le code LPC permet de permet de maîtriser toutes les langues y compris la langue tahitienne et de vivre sa culture.


Marie- Claire GENY Avril 2014
Codeuse professionnelle en LPC Correspondante de l’ALPC en Polynésie française

Mise à jour le Vendredi, 11 Avril 2014 09:03
 

           Rejoignez également Handicap Polynésie sur    pour des informations au quotidien